En 1928, Pierre Culliford, né à Bruxelles, d’un père Anglais & d’une mère Belge. Il étudie à la city's Fine Arts Academy.

En 1940, la guerre le contraint à abandonner ses études.

Peu après la Libération, P.Culliford épluche les journaux pour trouver du travail. Deux petites annonces attirent son attention, la première pour être assistant dentaire & la seconde pour travailler comme illustrateur. Heureusement pour nous, lorsqu’il se présente au cabinet du dentiste celui-ci lui répond qu’il est arrivé 15 minutes trop tard.

Il entre alors gouacheur au studio CBA. Il esquisse ses premiers lutins pour un projet de dessin animé intitulé : “un cadeau à la fée”.

Le studio périclite, laissant le film à l'état d'ébauche & mettant au chômage ses artistes : Franquin, Morris, Paape & Peyo. Les trois premiers ne tardent pas à entrer chez Dupuis.

Pendant cinq ans, Peyo va dessiner des fleurs sur abat-jour, illustrer des prospectus publicitaires, travailler en agences de publicité. Ces petits boulots l'aideront à apprendre les règles de la composition graphique.

Biographie : Peyo,
le père des schtroumpfs 1/4

En 1946, Peyo (ainsi que l'appelait son petit cousin anglais incapable de prononcer Pierrot...) créer « Johan ». Il place ici et là ses personnages :
- « Johan » dans la rubrique hebdomadaire pour la jeunesse du journal LA DERNIÈRE HEURE
- « Pied-Tendre » l’indien et « Puce » le scout dans RIQUET, le supplément du quotidien L'OCCIDENT
- « Une aventure de l'inspecteur Pik » dans LE PETIT MONDE, l'hebdomadaire du Bon Marché.

sommaire